Le voyage d’un Lapin.

Il était une fois un lapin qui rêvait de voyager, c’était un lapin sauvage, qui tous les soirs observait le ciel étoilé.
Quant il regardait bien, il discernait la lune, Saturne, Jupiter, Mars, et il voyait comme les étoiles brillaient et comme elles étaient belles.

Un dessin de histoire-enfants.com, un lapin qui regarde le ciel, les planètes, les étoiles.

Un jour  il décidait de construire une fusée, mais il reportait toujours au lendemain.
A ces copains, il disait :
- Ce n’est pas juste, les oiseaux volent et pas les lapins.
Et ses copains le prenaient vraiment pour un rigolo, ils lui disaient d’oublier tout ça. Mais comment ignorer cela quand on revoit la scène tous les soirs.

Un jour, alors qu’il marchait  « tranquillement »  dans un champs, il vit un vaisseau spatial ! Une soucoupe volante rouge avec des hublots translucides !
A l’intérieur, il y avait des lapins de toutes les couleurs avec des ailes toutes blanches. Des lapins extra-terrestres !

Des lapins avec des ailes blanches le jour et des ailes noires la nuit. Un dessin de histoire-enfants.com.

Ils s’appelaient Ribadoum, Validou, Jisarie, Tenfiré… Et leur chef, lui s’appelait : Sudrio.
La nuit tomba doucement et il se passa quelque chose de bizarre.
Les ailes de nos extra-terrestres changèrent de couleur devant le regard ébahi du petit lapin. Elles devinrent toutes noires.

Sudrio s’approcha du petit lapin, l’appela Julodum et le fit rentrer dans le vaisseau.
Ils partirent visiter toutes les planètes, les étoiles et les galaxies.

Des lapins extra-terrestre dans une soucoupe volante. Un dessin de histoire-enfants.com.

Fin

Le Sort.

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Mélodie.
Un jour quelle cueillait des fleurs dans les bois, elle se perdit.
Elle marcha et elle finit par trouver une fée, celle-ci était la fée du village, elle lui donna une robe de princesse et une baguette magique
Elle lui dit : - avec cette baguette tu pourras exaucer un seul vœu et elle disparaîtra.

Un dessin d'histoire-enfants.com, une fée qui donne une baguette magique à une petite fille.

Après avoir dit ces mots la fée s’en alla.
Une fois seule, Mélodie mit la robe, prit la baguette magique et récita ces mots : - abracadabri qu’apparaissent devant moi le plus beau des princes charmants.
Au dernier moment elle s’aperçut qu’elle avait dit abracadabri au lieu d’abracadabra.
Et devant elle apparu le plus horrible des ogres. Il s’appelait : Terreur.
Comme elle avait mis sa robe de princesse, Terreur s’écria : -tu es la princesse Mirabelle, je te reconnais !
Il l’emporta au fin fond de sa grotte et partit à la chasse.

Un dessin d'histoire enfants.com, une princesse qui fais apparaître un ogre

Il existait au royaume voisin un prince qui, lui aussi partait à la chasse dans les même bois.
En passant devant la grotte, le prince découvrit Mélodie, au début il croyait que c’était une princesse d’un autre royaume.
Il s’approcha et elle lui raconta toute l’histoire.
Entre-temps, Terreur était revenu et avait surpris le prince avec Mélodie.
A ce moment le prince sortit son épée et ils se livrèrent à un combat acharné.
A la fin celui-ci remporta la victoire. Il se maria avec Mélodie et ils eurent beaucoup d’enfants !

Un dessin d'histoire enfants.com, un prince qui se bat contre un ogre.

Fin.

L’armoire magique.

Il était une fois, dans un des innombrables immeubles de Paris, une petite fille qui s’appelait Jeanne.
Un jour, sa maman lui offrit une armoire qui prenait toute la place dans sa chambre,
Jeanne la refusa mais son papa intervint alors elle prit l’armoire.
Elle ne le savait pas mais cette armoire était magique.

Un dessin d'histoire enfant.com, plusieur immeuble de paris.

- Jeanne ! Tu rangeras toutes tes affaires dans ton armoire !
- Ca va me prendre deux jours !
- Ce n’est pas grave, c’est le week-end !
Elle ouvrit l’armoire et celle-ci se mit à dire :
- Que veux-tu que je fasse ?
Jeanne fut étonnée et lui dit :
- Tu parles ?!!!
- Bien sûr, je suis une armoire magique, demande-moi tout ce que tu veux et ce sera fait !
Elle dit :
- Alors si ce que tu dis est vrai, range ma chambre !
- D’accord !
Et en deux secondes les habits étaient dans l’armoire, les jouets à leur place…

Un dessin d'histoire enfant.com, une armoire qui range une chambre


Jeanne redemanda :
- Fais mes devoirs !
Et les devoirs étaient faits sans aucune erreur.
Elle réfléchit bien et demanda :
- Je veux être en vacances tous les jours !
- Tu es folle !!!
Si tu es en vacances tous les jours, tu resteras dans ton ignorance et ta bêtise…
Ne jamais abuser des bonnes choses, je redeviens une armoire normale !

Un dessin d'histoire enfant.com une armoire et une petite fille

Fin.

L’araignée.

Il était une fois une grosse araignée, elle était de la taille d’une main, tous les enfants du village en avaient peur.
Cette araignée s’appelait Julienne et elle vivait dans un clémentinier (cet arbre n’existe pas).
Au village, il y avait une petite fille du nom de clémentine,
elle portait bien son nom car elle aimait par-dessus tout les clémentines,
et serait prête à faire n’importe quoi pour en manger une.
Un jour que Clémentine se  promenait à la recherche de clémentine, comme d’habitude,
elle voulut en attraper une mais elle était trop petite alors elle demanda à l’araignée :
-Tu peux m’aider à attraper cette clémentine ?
L’araignée l’attrapa et la donna à Clémentine.
Après, Clémentine joua avec l’araignée, ils devinrent les meilleurs amis et tous les jours après l’école,
Clémentine venait voir l’araignée.

un dessin d'histoire enfant.com, une araignée et une petite fille.

Le 17ème jour, l’araignée ne vit pas la petite fille, elle pensa au début que c’était les vacances, ou que Clémentine était malade,
mais elle s’inquiétait et pour en être sûre, elle demanda à son ami l’oiseau, d’aller voir.
Elle avait bien fait car pendant la nuit des voleurs étaient entrés et comme Clémentine les avait vus, ils l’avaient enlevée.
L’araignée demanda à son ami de l’amener dans un arbre à côté de la route.
Une fois arrivé à destination, par la voie des airs, l’araignée fit une grande toile et emprisonna les voleurs.

Un dessin dessin d'histoire enfant.com, une araignée et sa toile

Clémentine fut libérée et les brigands arrêtés.
Depuis ce jour tous les enfants du village sont amis avec l’araignée, mais Clémentine est toujours sa meilleure amie !

Un dessin d'histoire enfant.com, une araignée et tous ses amis

Fin.

Le tableau hanté.

Il était une fois, quatre personnes qui vivaient dans un grand manoir ; ils s’appelaient, M.Virbiden,
Mme.Virbiden, et leurs deux enfants Léa et Jean.
Dans le manoir, il y avait de nombreux tableaux.

Un dessin d'histoires enfant.com, un chateau hanté

Léa et Jean passaient sans les regarder, mais un jour Léa entendit un bruit :
- Jean ! Tu as entendu ?
- Non ! Quoi ?
- Un bruit ! Un bruit venant de nulle part ! ...
Jean, pour faire peur à sa petite soeur, lui dit que c’était les tableaux qui parlaient.
Léa hurla et courut le dire à son papa : 
- Papa ! Les tableaux parlent !
- Qui t’as dit ça ?
- C’est Jean, j’ai entendu un bruit tout à l’heure et il m’a dit que c’était les tableaux qui parlaient !
- Mais c’est une mauvaise farce de ton frère !
C’est l’heure d’aller vous coucher !

Un dessin d'histoires enfants.com, deux enfants dans un couloir avec des tableaux.

Pendant la nuit, des choses étranges sortirent du tableau d’un fantôme. Des choses ensorcelées, hantées et peut-être même dangereuses...
Elles s’approchèrent de la chambre de Léa et Jean…
Le lendemain matin, quand Léa se leva, elle vit que son frère n’était pus là ! Habituellement il se levait très tard et la, il n’était que 8 h 30.

Léa eut un pressentiment  et se précipita dans le couloir.
Elle regarda les tableaux et à la place de celui d’un fantôme, elle vit son frère ! Léa pensa que cette nuit se serait son tour et que le fantôme viendrait l’enlever pour l’enfermer aussi, comme son frère...

Elle décida que sa dernière journée sur terre devait être inoubliable.
Elle ne voulait pas que ses parents soient au courant de ces deux disparitions.
Elle raconta que Jean était partit chez son copain chercher ses devoirs de vacances.

Un dessin d'histoire enfant.com, léa dans sa chambre.

Puis la nuit arriva et Léa décida d’attendre le fantôme.
Un peu plus tard il vint et elle lui dit :
- C’est toi qui as enfermé mon frère dans le tableau ?
- Oui ! Maintenant c’est à ton tour !
Léa dit :
- Avant que tu ne m’enfermes dans un tableau, je peux choisir dans lequel je serai ?
Le fantôme naïf, répondit :
- Oui, d’accord ! Choisis n’importe lequel, ça m’est égal !
Ils sortirent dans le couloir et Léa choisit son tableau.
- Je veux celui-ci !
- Mais c’est celui où j’ai enfermé ton frère !
- Et alors, tu le fais sortir, tu m’y fais rentrer et tu le fais rentrer ailleurs !
- D’accord !
Le fantôme fit sortir Jean.
Léa s’empara d’un miroir, le sortilège se refléta et le fantôme fut rejeté dans le tableau !         
Les deux enfants, heureux de se retrouver allèrent se recoucher encore émus et bouleversés de leur étrange histoire.

Un dessin d'histoires enfants.com, Léa, Jean et le fantome.

Fin.

Signé jtm